Petits outils exutoire au stress ou à l’ennui des enfants

Comme beaucoup d’enfants, Mr T. a du mal à rester en place toute la journée : un enfant de 7 ans n’est pas fait pour rester assis sur une chaise. Par contre, contrairement à d’autres enfants qui gigotent sans arrête à l’école, il arrive à contenir toute cette agitation à l’intérieur de lui. Tout ressort quand il met un pied en dehors de l’établissement scolaire quand je le récupère à la sortie… Pas toujours facile à gérer mais, au moins, on sait à quoi c’est dû (cet enfant est trop sage à l’école, parfois je partagerais bien le niveau d’agitation avec la maîtresse mais, bizarrement, elle ça lui convient comme ça ^^). C’est comme cela depuis le début de sa scolarité mais avec l’entrée au CP est apparu une nouvelle façon pour lui de s’agiter un peu à l’école : il mordille tout ce qu’il trouve (de ses doigts à ses crayons, en passant par ses cols de vêtements). Comme je tiens à ce que mon fils arrive à sa majorité avec 10 doigts (et que j’en ai marre des cols de vêtements décousus et baveux), je me suis tournée vers les fidgets de chez Hop Toys.

Pour répondre aux besoin de bouger, machouiller, gigoter... découvrez les fidgets

C’est quoi un fidget ?

Si comme pour moi, le mot fidget vous évoque cette vilaine chauve-souris à jambe de bois associée au méchant Ratigan dans Basil détective privée (j’adorais ce dessin animé !), laissez-moi vous montrer ce qu’est vraiment un fidget. ;)

Les fidgets sont de petits « outils » qui servent d’exutoire aux envie de bouger qu’enfants et adultes peuvent avoir. Fidget signifie « remuer », « tripoter », « frétiller », « avoir la bougeotte ». Ils peuvent se présenter sous différentes formes, selon les besoins de chacun : mordiller, bouger, tripoter quelque chose etc.

A la base, ce sont des outils destinés aux enfants et adultes ayant des troubles de l’attention et de la concentration et/ou une hyperactivité. Honnêtement, je pense qu’ils sont utiles à bien plus de monde que les seuls personnes souffrant de TDAH.

Le plus connu des fidgets actuellement est bien sûr le fameux Hand spinner qui permet d’occuper ses mains pendant qu’on reste attentif à autre chose.

Les fidgets que nous avons choisi

Mr T. avait besoin de 2 fidgets :

  • un bijou à mordiller pour éviter de manger ses doigts ou ses vêtements pendant les leçons à l’école, quand il s’ennuie ou quand il stresse.
  • un polochon à triturer pour se calmer en cas de colère : c’est une idée suggérée par la kinésiologue qu’il voit.

Le bijou à mordiller

Mr T. a choisi son bijou à mordiller : un sabre laser rouge. La couleur dépend de la « dureté » du fidget. Comme il aime mordiller ses vêtements, un bijou assez souple était bienvenu. Ça tombe bien, il voulait justement un rouge.

collier sabre laser

Ce n’est pas celui que j’aurais choisi, je préférais les petits bijoux plus discrets type « dents de requin » mais on ne peut pas lutter contre un sabre laser.

collier de mastication dent de requin

Depuis qu’il l’a, il le met tous les jours et je ne retrouve plus ses cols de vêtements humides et abîmés : objectif atteint !

Au début, il l’avait tout le temps en bouche et j’ai du lui rappeler que c’était pour mordiller à la place des ses habits et ses doigts quand il s’ennuyait ou autre, mais pas pour garder dans la bouche toute la journée. Après quelques jours, l’effet « nouveauté » est passé et il ne le mord que quand il a besoin. Je lui rappelle qu’on ne peut pas parler avec ça dans la bouche et comme c’est un vrai moulin à paroles, il est bien obligé de le lâcher ! ^^

collier mastication

Il lui arrive, en cas de stress, de continuer à mordre ses doigts, genre devant une course poursuite dans un dessin animé, mais c’est rare (heureusement, on ne regarde pas de dessins animés avec des courses poursuites tous les jours !).

Seul inconvénient de ce bijou : il est gros et attire l’attention. C’est exactement pour cela que j’aurais préféré un bijou plus discret. Beaucoup de monde lui demande ce que c’est et pourquoi il le met dans sa bouche. Il finit souvent par le cacher sous son T-shirt quand il ne s’en sert pas du coup. Je lui ai proposé d’en acheter un autre plus discret mais pour l’instant il est toujours fan de son sabre laser.

Bien entendu son petit frère en veut un aussi !

Le polochon à triturer

Généralement, on conseille de contenir les enfants quand ils sont en colère afin de les rassurer, de les calmer et d’empêcher qu’ils ne se fassent mal ou fassent mal à quelqu’un d’autre. Mr T. est de ces enfants qui ne supportent pas qu’on le touche, surtout quand il est en colère. L’idée est donc qu’il pourrait se calmer en serrant un coussin : c’est lui qui contient quelque chose.

polochon a triturer

Il a flashé sur un polochon de ce genre chez la kinésio et il voulait donc avoir le même à la maison : tissu extensible et micro-billes à l’intérieur. Il adore celui qui a reçu de chez Hop Toys (en plus il est orange, une de ses couleurs préférées !).

Nous n’avons pas eu l’occasion de le tester pour l’instant dans le cadre d’une colère (et je ne vais pas m’en plaindre) mais il aime beaucoup le malaxer (moi aussi j’adore !).

coussin triturer

Là aussi, le petit frère en veut un tout pareil (parce que a priori mon ancien coussin d’allaitement en billes de liège c’est pas aussi amusant… j’avoue ça l’est moins, mais ça me donnait une bonne excuse pour le garder).

En clair, je suis convaincue par les vertus de ces petits outils, même s’ils portent le nom d’une vilaine chauve-souris ;)

Pour en savoir plus sur les fidgets, vous pouvez consulter cet article sur le blog de Hop Toys !

Et chez vous ça fidgétise ?

Enregistrer

Ne partez pas sans vos activités à imprimer, c'est cadeau !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *