Notre 1ère carte en quilling

Ca fait un moment que j’entends parler de quilling et que ça me tente bien de proposer cette activité à Mr T. (6 ans 1/2). Alors, avant Noël, j’ai demandé conseil à ma copine Vassilia, du blog L’esprit vient en jouant, qui est tombée dans les paperolles il y a un moment. Le père Noël a donc apporté à mon grand un kit de quilling comportant le matériel essentiel pour faire ses 1ers pas avec ces bandelettes de papier roulé (si ça vous intéresse c’est celui-ci
).
Après quelques essais juste pour voir, nous avons réalisé ensemble notre 1ère création : une carte de St-Valentin en forme de coeur (ça marche aussi pour tout autre occasion !). Si vous me suivez sur Instagram, vous l’avez déjà vu en exclu ;).

Le quilling est possible pour les enfants. Voici une carte coeur en quilling faite par mon fils de 6 ans. Decouvrez le tuto en image et le materiel necessaire en suivant le lien.

Le matériel pour faire cette carte en quilling

Pour fabrique ce joli coeur en papier, nous avons utilisé :

  • des bandelettes de papier de 5mm de large et de 3 couleurs différentes : rouge, jaune, bleu,
  • un stylet à quilling,
  • de la colle blanche,
  • un petit pinceau,
  • des épingles,
  • une règle « à trous »,
  • un peigne à quilling (facultatif),
  • un morceau de carton dans une pochette plastique,
  • du papier cartonné blanc (pour la carte),
  • un feutre rouge (pour le texte sur la carte).

L’essentiel du matériel était contenu dans notre kit pour débuter le quilling, à part la colle et le pinceau (il y a un flacon avec un embout très fin pour la colle mais il est vide et ça nous a semblé plus facile avec un petit pinceau) ainsi que le carton dans une pochette.

On peut acheter une plaque de liège mais ça fonctionne bien avec un carton dans une pochette plastique.

Comment faire un coeur en quilling

D’après ce que j’ai vu dans mes balades sur le net, il y a plusieurs façons de procéder pour faire un grand motif avec des bandelettes de papier :

  • On peut assembler des bandes roulées en les collant les unes aux autres pour obtenir la forme désirée (plus facile pour les petits, comme ici)
  • On peut « remplir » une forme avec des bandes roulées, ce qui permet de laisser plus d’espaces entre les formes (comme celui-ci).

J’ai choisi la 2ème solution pour cet essai.

J’ai donc dessiné un coeur avec une bande de papier rouge que j’ai maintenue à l’aide d’épingles sur mon carton (recouvert d’une pochette de plastique pour que la colle n’adhère pas dessus). Un peu de colle en haut pour que ça tienne fermé.coeur quilling contour

Puis, Mr T. a fait des ronds ou d’autres formes avec des bandelettes de papier puis il les a collés à l’intérieur avec un peu de colle blanche sur un pinceau.quilling enfant

Il en a profité pour utiliser un petit papillon que j’avais fait pour tester le quilling quand il a eu sa boîte à Noël.

Il a fait quelques motifs au stylet et d’autres au peigne. C’était un peu difficile pour lui de comprendre comment faire avec le peigne mais avec quelques conseils il s’en est très bien sorti.paperolle st valentin

Voici son coeur (avant que le chat ne le trouve et joue avec… :-/ ).coeur quilling enfant

Nous l’avons collé sur une carte et j’ai ajouté un « Je t’aime »… je le laisse compléter selon à qui il voudra donner la carte (« moi, moi, moi ! » crie ma petite voix intérieure ;p ).quilling st valentin

La prochaine fois, nous essaierons de faire quelque chose d’un peu plus « allégé ». Là, Mr T. a voulu enroulé des bandes entières et elles sont très longues.

Pour en savoir plus sur le quilling

Si vous ne connaissez pas du tout cette technique, je vous invite à regarder cette vidéo qui explique bien les bases et le matériel à avoir.

Et si vous voulez vous en mettre plein les yeux, je vous invite à aller jeter un oeil à mon tableau Pinterest dédié au quilling.

Enfin, on se demande souvent à partir de quel âge peut-on faire du quilling. Généralement on dit que c’est une technique adaptée à partir de 6 ans. Selon les enfants, je pense qu’on peut s’y mettre plus tôt. J’ai vu des arbres d’automne en quilling dans les couloirs de la maternelle de Mr Y. qui étaient très réussis.

D’ailleurs, Mr Y. a voulu tester le quilling aussi. J’ai adapté l’exercice sur 2 points :

  • J’ai mis un embout sur le stylet qui a un côté très pointu, pour éviter qu’il ne se pique le ventre,
  • Je lui ai découpé au massicot des bandelettes de papier de 2cm de large, ça tient très bien dans le stylet que nous avons.

Il s’en ai vraiment super bien sorti sans aide à part pour mettre la colle (et encore il aurait pu le faire seul honnêtement) et m’a fait un « fantône », que voici :

fantome quilling enfant

Alors le quilling, ça vous tente pour bricoler avec les enfants ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ne partez pas sans vos activités à imprimer, c'est cadeau !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *