Will you be my friend ? – Petite histoire bilingue

Quand j’étais écolière, j’étais bonne élève. En anglais, je récitais mes verbes irréguliers par coeur, je connaissais mes couleurs et savais where was Brian. Bref, comme pas mal de Français, je ne savais pas vraiment parler anglais ! Ce qui m’a permis de parler la langue de Shakespeare couramment : devenir fan de Queen (le groupe de rock, pas la vieille dame). J’ai écouté anglais, lu anglais, chanté anglais, ri anglais, regardé anglais, dormi anglais, mangé anglais… non faut pas déconner quand même, mon amour pour la vieille Albion a ses limites qui sont celles de mon assiette (à part pour le Piccalilli).
Bref, je ne parle pas anglais à mes enfants parce que ce n’est pas ma langue mais l’idée de leur faire découvrir la langue ailleurs que dans un livre d’école m’a séduite. Alors j’ai testé un petit livre de la collection bilingue de Didier Jeunesse : Will you be my friend ?

will you be my friend

Une histoire en anglais

Will you be my friend ? est une petite histoire assez courte, que j’ai prise pour Mr Y. (4 ans 1/2). Elle est vraiment adapté aux petits, à partir de 2-3 ans.

Toute l’histoire est en anglais, construite avec des rimes. Je n’aime pas trop les histoires en rimes habituellement. Je sais que c’est chouette pour les petits mais je n’accroche pas.will you be my friend rimes

Étonnamment, en anglais, ça passe beaucoup mieux. Je pense que je me rends moins compte que la tournure de phrase ou le mot choisi n’est pas naturel ! J’ai vraiment pris plaisir à faire rimer ces mots là en tout cas.

C’est l’histoire d’une petite souris verte, rejetée par les souris grises parce qu’elle est différente. Elle part alors à la recherche d’un ami et rencontre des animaux verts comme elle mais qui ne sont pas des souris et la rejettent aussi.will you be my friend illustration Heureusement, notre petite souris va bientôt rencontrer un grand ami tout vert lui aussi…

Les images sont simples et toutes mignonnes, avec quelques couleurs seulement : le gris et le vert, 2 couleurs qui ont un rôle majeur dans l’histoire et des petites touches de rouge qui accrochent l’oeil. Elles illustrent bien le déroulé de l’histoire, pour permettre de comprendre ce qu’il se passe.will you be my friend couleurs

Et on les retrouve dans le texte.

will you be my friend couleur texte

Et si on ne parle pas anglais

Quand j’ai lue cette histoire à Mr Y. j’ai choisi de lui lire chaque page en anglais et de lui traduire dans la foulée. Avant de lui donner la traduction, je lui demandais ce qu’il pensait qu’il était arrivé. En s’aidant de l’image il me donnait sa version.

J’en ai profité pour lui donner quelques mots d’anglais : friend ça veut dire ami, green c’est vert… J’avoue qu’il a moyennement accroché. En fait, il voulait l’histoire directement en français : question de patience je pense.

Si vous ne parlez pas anglais, la traduction complète de l’histoire se trouve à la fin du livre. Un petit coup d’oeil et hop on passe pour un pro ;). Après, il faudra travailler la prononciation !will you be my friend traduction

Même si mon loustic n’a pas vraiment accroché aux jolies rimes anglaises, je trouve que c’est une belle idée d’avoir quelques livres dans une autre langue pour les éveiller aux sonorités. A conseiller pour les parents qui lisent un peu l’anglais !

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver chez votre libraire préféré, ou chez Amazon en cliquant sur l’image ci-dessous.

Et vous, vous lisez en quelle(s) langue(s) à la maison ?

C’était ma participation au rendez-vous Chut les enfants lisent du blog « Devine qui vient bloguer ? »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ne partez pas sans vos activités à imprimer, c'est cadeau !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *