2 livres de Noël sans père Noël

A une semaine de Noël, je ne pouvais pas rester sans évoquer au moins un livre sur ce thème. Nous n’en avons pas beaucoup à la maison, après tout les livres de Noël c’est utile en décembre mais le reste de l’année on se sent décalés… Mais sur ce « pas beaucoup » (4 en fait), j’ai choisi de vous en présenter 2. Deux livres de Noël sans père Noël, c’est assez rare pour le remarquer non ?

Livres noel sans pere noelCes deux livres sont ceux des héros préférés de mon grand (et de son petit frère qui l’imite en toute chose) : Balthazar et Franklin la tortue.

Mr T. aime beaucoup Balthazar (vous le saviez déjà ;) ) et il a eu une période, peu avant son entrée en maternelle, où il ne jurait que par Franklin (depuis qu’il a découvert Petit poilu et Claude Ponti, Franklin est un peu remisé au fond de sa bibliothèque).

Ce n’est peut-être pas un hasard, si ces 2 héros, que j’affectionne également, fêtent Noël sans intervention du père Noël, mais avec beaucoup de générosité…

Le Noël de Balthazar

Nous avions déjà évoqué l’approche de Noël chez Balthazar avec le calendrier de l’Avent : Balthazar prépare Noël. 

Dans ce livre-ci, toujours aussi magnifiquement illustré, le jour de Noël approche, et Balthazar et Pépin cherchent quels cadeaux s’offrir mutuellement.Balthazar noel

Le souci étant qu’ils n’ont pas d’argent, ils vont donc se rendre au magasin de M. Merlin, chacun de leur côté, et échanger leur jouet préféré contre un jeu à offrir à leur ami.

Balthazar donne sa collection de billes merveilleuses contre un conducteur en bois pour le train de Pépin. Et Pépin échange son beau train contre un coffret pour la collection de billes de Balthazar.Noel BalthazarIls se retrouvent bien embêtés lorsque sonnent les 12 coups de minuit et qu’ils ouvrent leur paquet.Le noel de BalthazarHeureusement, M. Merlin va arriver juste à point pour régler ce problème, avant de disparaître, comme par magie…Balthazar magie noelLe Noël de Balthazar parle de générosité et d’altruisme, avec un zest de magie, toutefois explicable si on veut être très rationnel. Il est tout à fait dans l’esprit de Noël.

J’aime beaucoup la fin de l’histoire et ses 3 petits points qui ouvrent toutes les possibilités. Et si c’était ça la magie de Noël, et si M. Merlin était une sorte de père Noël ? Ou pas… ;)

Le Noël de Franklin

Dans un autre style, Franklin fête également Noël en offrant, lui aussi, des cadeaux. Dans cette histoire, Franklin doit, en effet, choisir un jouet pour le Noël de charité organisé par l’école en faveur des enfants défavorisés.Franklin noelTout au long du livre, il n’arrive pas à se décider : ses jouets lui plaisent encore tous beaucoup, il est très occupé par ses activités et son attention est détournée par l’arrivée d’un cadeau de la part de sa tante.Noel FranklinFinalement, il décide de donner son jeu préféré : sa collection de billes (lui aussi !). Franklin cadeau noel« Ses billes vont lui manquer. Pourtant il ne se sent pas trop triste mais plutôt heureux d’avoir été généreux. »Le noel de FranklinAvec le Noël de Franklin, c’est donc également un Noël sous le signe de la générosité et loin des déferlements de cadeaux commerciaux. Le père Noël est évoqué en introduction (« Franklin adore Noël. Il connaît le Père Noël et le nom de chacun de ses rennes »), mais il n’y est plus fait allusion par la suite.

Petite parenthèse personnelle : je n’ai rien contre le père Noël mais…

J’aime ces deux livres de Noël parce qu’ils sont loin des clichés habituels d’enfants croulant sous les cadeaux et qu’ils ne parlent pas du fameux père Noël.

Je ne fais pas ici le procès ou l’éloge du père Noël.

Mr T. y croit, parce qu’on lui en parle à l’école et chez ses grands-parents. Je ne nie pas son existence, mais n’ai jamais affirmé qu’il existait. Je lui ai, par contre, déjà dit que certains enfants ne fêtaient pas Noël et que les pères Noël qu’on voit dans les magasins sont des messieurs déguisés.
Mr Y., quant à lui, ne sait pas vraiment de quoi il s’agit : il y a un sapin dans le salon, on y a mis de belles décos et il a droit à un chocolat tous les matins dans son joli calendrier de l’Avent. On lit des livres, et on lui a parlé du réveillon et des cadeaux au pied du sapin, mais il ne réalise pas trop ce qui va se passer.

Si cette façon de voir les choses vous questionne, je vous invite à lire cet article sur le blog Reggio and twins. Je m’y retrouve beaucoup (la partie croyances religieuses en moins, athée que je suis).

Cela dit, je respecte complètement ceux qui ne voient pas les choses de la même façon et pour qui le gros monsieur en rouge et sa hotte pleine de cadeaux font partie intégrante de la magie de Noël. ;)

Ces 2 livres s’adaptent à tous publics, le père Noël n’y joue pas un rôle, mais il n’est pas totalement exclu qu’il existe…

Si ces livres vous intéressent, vous pouvez les retrouver, notamment chez Amazon, en cliquant sur les images ci-dessous :

(Par souci de transparence, je précise que ces liens sont affiliés, c’est-à-dire que si vous achetez un livre en passant par là, je toucherai une petite commission. Pour vous, ça ne change rien : le prix reste le même et mon avis aussi ;))

Cette chronique est ma 5ème participation au rendez-vous hebdomadaire autour des livres pour enfants Chut les enfants lisent, du blog Devine qui vient bloguer ?


Ne partez pas sans vos activités à imprimer, c'est cadeau !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *